Les partenaires de l’Emploi Décent des Jeunes s'unissent pour prendre ...

Les partenaires de l’Emploi Décent des Jeunes s'unissent pour prendre ...

user
Senjob
#2 | novembre 14, 2018, 13:02:30 | Commentaires: 0
Dans le cadre de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, les partenaires de l’Initiative mondiale pour l’emploi décent des jeunes rassemblent plus de 200 acteurs clés à l’occasion du Forum des jeunes entrepreneurs et travailleurs indépendants, à Dakar, au Sénégal,

 

(DAKAR, SENEGAL) – Avec plus de 11 millions jeunes sans travail en Afrique subsaharienne et 69% des jeunes qui s'identifient comme « travailleurs pauvres », des acteurs clés des secteurs public et privé ont élaboré un plan pour relever les défis auxquels les jeunes de la région sont confrontés en encourageant une croissance favorable à l'emploi.

La proposition qui sera examinée lors du forum qui se tiendra à Dakar, au Sénégal, les 13 et 14 novembre prochains se focalise sur l’entreprenariat et le travail indépendant des jeunes et identifie trois principaux domaines d’actions conjointes:

  • Un meilleur environnement politiques et réglementaire;
  • L’accès de qualité aux marchés, aux réseaux, aux connaissances et aux compétences, et ;
  • L’accès au financement.

« La clé d’une prospérité durable réside dans l’investissement dans le secteur l’emploi et les opportunités entrepreneuriales pour les jeunes » soulignait Charles Immanuel Akhimien, Jeune Leader des Nations Unies pour les objectifs du développement durable , dans son discours d’ouverture. 

Plus de 200 représentants des secteurs public et privé analyseront ces questions tout au long du Forum  des jeunes entrepreneurs et travailleurs indépendants, organisé conjointement par les partenaires de l’Initiative mondiale pour l’emploi décent des jeunes . Le Forum fournit une plateforme pour renforecer le soutien aux jeunes entrepreneurs en Afrique de l’Ouest.

Le Forum rassemble des décideurs politiques, des jeunes entrepreneurs, des partenaires sociaux, la société civile, des acteurs du secteur privé, des prestataires de services financiers et des organisations de soutien aux entreprises, ainsi que des institutions internationales et régionales. Les participants échangeront leurs expériences, apprendront des initiatives existantes et exploreront des actions conjointes pour stimuler l’entrepreneuriat des jeunes.

« Les jeunes entrepreneurs sont les innovateurs et les créateurs d’emplois de demain. Il est essentiel des leur donner les compétences et les connaissances appropriées pour une Afrique inclusive et durable » disait Dorothy Tembo, Directrice exécutive adjointe du Centre du commerce international (CCI) au nom des partenaires de l’Initiative mondiale pour l’emploi décent des jeunes1 

Relever le défi d’emploi des jeunes en Afrique subsaharienne

Plus de 190 millions de jeunes femmes et hommes âgés de 15 à 24 ans vivent en Afrique subsaharienne où les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) représentent la grande majorité des emplois formels et informels. Doter les jeunes de compétences nécessaires est essentiel afin qu’ils profitent des opportunités économiques et de réaliser leur potentiel comme agents de changement.

« Favoriser l’entrepreneuriat des jeunes est au cœur de notre mission, à savoir atteindre un développement industriel inclusif et durable en Afrique », soulignait Li Yong, Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI).

Échanges multipartites contribuant à une déclaration conjointe

Les participants du Forum des jeunes entrepreneurs et travailleurs indépendants s’engageront dans des discussions politiques et techniques sur les thèmes principaux suivants : la politique au service des jeunes entrepreneurs, l’accès au financement et l’accès aux marchés, aux réseaux, aux connaissances et aux compétences. Des sessions spécifiques porteront sur les priorités émergentes et interconnectées pour la jeunesse africaine, y compris l’importance des compétences numériques, des emplois verts et l’économie bleue, mais également le développement rural, et notamment les agro-industries et l’entrepreneuriat social pour relever les défis de la résistance aux changements climatiques, de la sécurité alimentaire et de la migration.

 

Lire la suite sur : http://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/news/WCMS_649898/lang--fr/index.htm 



Dans la même catégorie

Les établissements d’enseignement supérieur invités à s’inspirer de la faculté de médecine de l’UCAD

"(…) Nous devons nous inspirer de la Faculté de médecine, de pharmacie et...

mardi, décembre 4, 2018, 13:34:36

Thiès : des acteurs du tourisme s’imprègnent du nouvel incubateur de micro-entreprise touristique

  Des acteurs du tourisme et activités connexes ont été imprégnés, mercredi à...

jeudi, novembre 15, 2018, 11:00:29

L’iSEG et l’académie de Rouen, en partenariat pour la mise en place de 1000 boulangeries mobiles

’’Dans le cadre de notre partenariat avec l’Académie de Rouen, (…) nous...

jeudi, novembre 8, 2018, 13:27:29

Coopération Sénégal/ France: Bientôt une Ecole internationale de cybercriminalité

  ‘’L’élément concret du Forum de Dakar, c’est que nous aurons une école de...

lundi, novembre 5, 2018, 12:56:55

Saint-Louis : des jeunes à l’école du leadership local

  A l’initiative de l’Agence régionale de développement (ARD) de Saint-Louis,...

lundi, novembre 5, 2018, 11:58:29

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
Laissez un commentaire