L’iSEG et l’académie de Rouen, en partenariat pour la mise en place de 1000 boulangeries mobiles

L’iSEG et l’académie de Rouen, en partenariat pour la mise en place de 1000 boulangeries mobiles

user
Senjob
#2 | novembre 8, 2018, 13:27:29 | Commentaires: 0
L’institut supérieur d’entrepreneurship et de gestion (ISEG) compte, avec l’appui de l’Académie de Rouenn (France), implanter 1000 unités de boulangerie mobiles dans des quartiers populaires et villages reculés du Sénégal, a annoncé son président, Mamadou Diop.


’’Dans le cadre de notre partenariat avec l’Académie de Rouen, (…) nous voulons dans une phase test, monter 1000 boulangeries mobiles dans 1000 villages et quartiers populaires’’, a-il déclaré, ce mercredi.

M. Diop s’exprimait en marge d’une visite d’une délégation de l’Académie de Rouen dans les différents campus de l’ISEG sis à Dakar, sous l’égide du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).


Cette délégation conduite par l’ambassadeur itinérant auprès du président de la République, Fodé Sylla, avait à sa tête, le directeur du CFA académie, Christophe Coroyer, accompagné par les professeurs Jean Maquet de l’INSA et Emmanuel Didier de l’académie de Rouen.


Revenant sur l’implantation des mille boulangeries mobiles,
Mamadou Diop est d’avis que ce projet pourrait contribuer à préserver l’environnement, créer des emplois, mais également participer à la lutte contre la malnutrition dans ces zones ciblées dépourvues pour la plupart de pains et de pâtisseries de qualité.


A ce titre, il a révélé que la boulangerie dans il est question a été récemment inventée par les étudiants de l’ISEG. ‘’Il s’agit d’une
boulangerie mobile sous forme de frigo qui marche avec du gaz butane et qui est capable de produire des centaines de pains et de pâtisseries en une journée’’, a-t-il expliqué.


Dans le même sillage, il a souligné qu’au-delà de cette initiative, les deux partenaires ambitionnent aussi de mettre en place des projets agropastoraux dans le cadre du campus franco sénégalais, mais également, faciliter la mobilité des étudiants.


’’Ceci consiste à envoyer nos étudiants là-bas afin qu’ils
puissent travailler dans les plateformes de production de et de pâtisserie, mais également, recevoir des étudiants français qui feront des projets et qui, pourront créer des coentreprises avec les jeunes sénégalais’’, a-t-il ajouté.


Selon le directeur de l’ISEG, un tel projet ’’nécessite, pour être
effectif et efficace, l’appui de partenaires étrangers et locaux’’.

Lire la suite sur : http://aps.sn/actualites/societe/article/l-iseg-et-l-academie-de-rouen-en-partenariat-pour-la-mise-en-place-de-1000-boulangerie-mobiles 



Dans la même catégorie

Thiès : des acteurs du tourisme s’imprègnent du nouvel incubateur de micro-entreprise touristique

  Des acteurs du tourisme et activités connexes ont été imprégnés, mercredi à...

jeudi, novembre 15, 2018, 11:00:29

Les partenaires de l’Emploi Décent des Jeunes s'unissent pour prendre ...

  (DAKAR, SENEGAL) – Avec plus de 11 millions jeunes sans travail en Afrique...

mercredi, novembre 14, 2018, 13:02:30

Coopération Sénégal/ France: Bientôt une Ecole internationale de cybercriminalité

  ‘’L’élément concret du Forum de Dakar, c’est que nous aurons une école de...

lundi, novembre 5, 2018, 12:56:55

Saint-Louis : des jeunes à l’école du leadership local

  A l’initiative de l’Agence régionale de développement (ARD) de Saint-Louis,...

lundi, novembre 5, 2018, 11:58:29

« Prix africain du Fact-Cheking » : Et de deux pour Moussa Ngom du CESTI, vainqueur de ...

  L’étudiant en journalisme au Centre d’études des sciences et techniques de...

vendredi, novembre 2, 2018, 12:44:03

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
Laissez un commentaire