Le projet de loi de finances initiale pour 2019 arrêté à ’’plus de 4.000 milliards’’ (OFFICIEL)

Le projet de loi de finances initiale pour 2019 arrêté à ’’plus de 4.000 milliards’’ (OFFICIEL)

user
Senjob
#2 | octobre 9, 2018, 13:51:15 | Commentaires: 0
Le gouvernement sénégalais a adopté vendredi le projet de loi de finances initiale pour l’année 2019, "arrêté à plus de 4.000 milliards de francs CFA", a-t-on appris de source officielle.

 
"A l’issue du débat général, le conseil des ministres a adopté le projet de loi de finances initiale pour l’année 2019, arrêté à de plus 4.000 milliards de francs CFA", annonce le communiqué du conseil des ministres tenu le même jour.
 
Dans sa communication, "autour des orientations majeures de la loi de finances 2019, le président de la République indique que, comme pour les exercices précédents depuis 2014, le projet de budget 2019 s’inscrit dans la stratégie globale du Plan Sénégal émergent (PSE), articulée autour de la consolidation des performances économiques se traduisant par l’amélioration du niveau de vie des populations".

Dans cette perspective, le projet de loi de finances initiale 2019 "intègre les engagements pris par le gouvernement du Sénégal et la poursuite des programmes phares du PSE", dont le Programme d’urgence de développement communautaire et le Programme des bourses de sécurité familiale.
 
Le communiqué cite aussi le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers, le Programme de modernisation des villes, la déserte ferroviaire Dakar–AIBD, le projet de construction du stade olympique de 50.000 places et le Programme spécial d’amélioration de l’alimentation en eau potable de Dakar.
 
Il évoque également "le Fonds d’entrepreneuriat rapide pour les femmes et les jeunes, ainsi que tous les projets et programmes d’équipement des forces de défense et de sécurité". 
 
Selon le communiqué du conseil des ministres citant le chef de l’Etat Macky Sall, le projet de loi de finances initiale 2019 "reste principalement marqué par le renforcement de la transparence budgétaire et du contrôle parlementaire, avec le rapatriement, dans le budget de l’Etat, de toutes les taxes parafiscales".
 
Lire la suite sur : http://aps.sn/actualites/politique/gouvernement/article/le-projet-de-loi-de-finances-initiale-pour-2019-arrete-a-plus-de-4-000-milliards-officiel 


Dans la même catégorie

Le pont de Farafégné ouvert à la circulation ’’dès janvier prochain’’ (Macky Sall)

  "La région de Ziguinchor est une priorité dans ma politique. Ziguinchor est...

vendredi, octobre 19, 2018, 12:03:35

Classement 2018 des économies africaines les plus compétitives selon le World Economic Forum

  L’Afrique subsaharienne dernière de la classe A l’analyse des données...

jeudi, octobre 18, 2018, 12:34:13

  L’atteinte d’un tel objectif passe par "une synergie d’actions entre pays,...

jeudi, octobre 18, 2018, 12:05:51

De la nécessité d’une ’’culture de l’exportation’’ au sein de l’UEMOA

Selon lui, ’’une culture de l’exportation’’ devrait contribuer à "créer une...

mercredi, octobre 17, 2018, 14:58:06

Projets Promovilles : un taux d’exécution de 50 % à Matam

  Venue s’enquérir de l’état d’avancement des chantiers engagés par le...

mercredi, octobre 17, 2018, 13:43:06

FAO décerne le prix de la meilleure politique agricole à la commune de Ndiob

    "Nous sommes invités ce 15 octobre à Rome (Italie), à l’occasion de...

mardi, octobre 16, 2018, 13:07:44

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
Laissez un commentaire