Productivité des femmes dans les entreprises : L’équation de la conciliation vie professionnelle et familiale

Productivité des femmes dans les entreprises : L’équation de la conciliation vie professionnelle et familiale

user
Senjob
#2 | juillet 9, 2018, 13:19:42 | Commentaires: 0
Des dirigeantes d’entreprises réunies au forum Women in business à Paris ont battu l’idée selon laquelle les contraintes telles que les congés de maternité, la gestion de la famille anéantissent les activités professionnelles des femmes dans les entreprises.

 

Des dirigeantes d’entreprises réunies au forum Women in business à Paris ont battu l’idée selon laquelle les contraintes telles que les congés de maternité, la gestion de la famille anéantissent les activités professionnelles des femmes dans les entreprises. Toutefois, elles préconisent l’aménagement de  cadre d’épanouissement au sein des entreprises pour plus de productivité.

Autour du thème : « existe-t-il un leadership féminin », les panélistes, composées majoritairement de dirigeantes d’entreprises africaines, ont planché sur les obstacles qui pourraient anéantir l’apport des femmes dans la productivité de l’entreprise.  De l’avis de la directrice générale de Sedima, Anta Babacar Ngom Bathily, la gestion de la famille peut être vue comme un handicap dans le fonctionnement d’une société. « Je suis contre le principe de penser que devenir maman peut anéantir le développement professionnel. Je ne partage pas cet avis. Tout est question d’organisation et de volonté », a indiqué Mme Bathily. Pour elle, il revient aux chefs d’entreprises de mettre en place un environnement de travail favorable aussi bien pour les hommes et les femmes.

A son avis, les femmes doivent éviter de se créer des contraintes ; elles ne doivent pas percevoir la maternité comme un obstacle à leur développement. « Cela fait partie de leur devoir. Une femme épanouie, c’est celle qui a le potentiel d’atteindre ses objectifs », estime la directrice générale de Sedima. Pour Massogbé Diabaté Touré, vice-présidente de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire, ce n’est pas un handicap d’être femme et chef d’entreprise. « Bien au contraire, c’est un atout si nous arrivons à concilier la vie professionnelle et celle familiale », soutient-elle. Dans la même veine, Dr Bouboutou Kabore, Pharmacienne, chef d’entreprise ivoirienne bat également en brèche l’idée selon laquelle la gestion de la famille freine le développement professionnel des femmes dirigeantes d’entreprise. « La solution est qu’il ne faut pas se laisser engloutir par le temps à passer avec la famille. Il suffit juste de trouver l’équilibre entre les activités à l’entreprise et les exigences de la famille », préconise Mme Kaboré.

Un réseau continental de dirigeantes lancé
La seconde journée des Women in business a été clôturée par la création d’un réseau africain réunissant des femmes dirigeantes d’entreprises. L’objectif est de mieux plaider pour une implication de la gent féminine dans les instances de décision. « Ce forum est particulier car des actes ont été posés au profit des femmes chefs d’entreprises. C’est un rendez-vous qu’il ne fallait pas rater en tant que jeune dirigeante. Cela va dans l’intérêt de nos entreprises, de nos pays et de notre continent », s’est réjouie Anta Babacar Ngom Bathily. Elle estime que c’est du devoir et de la responsabilité des dirigeantes de venir nourrir les débats par leurs échanges d’expériences.  
« 

Lire la suite sur : http://lesoleil.sn/2016-03-22-23-21-32/item/79753-productivite-des-femmes-dans-les-entreprises-l-equation-de-la-conciliation-vie-professionnelle-et-familiale.html 



Dans la même catégorie

Proparco soutient l'agro-industrie en Afrique de l'Ouest avec SIFCA

  Proparco a organisé le prêt avec le cofinancement de son homologue...

jeudi, octobre 11, 2018, 12:28:02

Le Sénégal invité d’honneur du salon Pollutec Maroc 2018

  Cette édition (2-5 octobre) verra la participation de 190 exposants venant...

mercredi, octobre 10, 2018, 11:51:20

Le projet de loi de finances initiale pour 2019 arrêté à ’’plus de 4.000 milliards’’ (OFFICIEL)

  "A l’issue du débat général, le conseil des ministres a adopté le projet de...

mardi, octobre 9, 2018, 13:51:15

Une enveloppe de 130 millions CFA annoncée pour une nouvelle chambre de commerce à Diourbel

A Diourbel où il effectue une tournée, M. Dione a annoncé "pour bientôt’’ la...

vendredi, octobre 5, 2018, 13:17:02

Une contraction de l’activité économique de 5,2%, entre juillet et août (DPEE)

  Dans son Point mensuel de conjoncture du mois d’août, la DPEE explique que...

vendredi, octobre 5, 2018, 13:07:31

Les navires de la deuxième phase du MIEP 2 attendus à Dakar fin novembre (ANAM)

  Des officiels du ministère de l’Economie maritime ont réceptionné lundi à...

jeudi, octobre 4, 2018, 11:56:38

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
Laissez un commentaire