Mondial 2018 – Matches amicaux : le Maroc prospère, le Sénégal progresse, la Tunisie promet…

Mondial 2018 – Matches amicaux : le Maroc prospère, le Sénégal progresse, la Tunisie promet…

user
Senjob
#2 | juin 13, 2018, 14:01:29 | Commentaires: 0
Après les premières rencontres de mars, les cinq sélections africaines qualifiées pour le Mondial 2018 en Russie ont disputé chacune trois matches amicaux en mai et juin. État des lieux.

 

Après les premières rencontres de mars, les cinq sélections africaines qualifiées pour le Mondial 2018 en Russie ont disputé chacune trois matches amicaux en mai et juin. État des lieux.

Le Maroc invaincu

Déjà plutôt convaincant en mars face à la Serbie (2-1, buts de Ziyech et Boutaïb) et l’Ouzbékistan (2-0, buts d’El Kaabi et Da Costa), le Maroc a confirmé lors des trois derniers matches qu’il a disputés en Europe. Après une prestation très quelconque contre l’Ukraine (0-0, le 31 mai à Genève), lors d’une rencontre ternie par l’envahissement de la pelouse par des supporteurs des Lions de l’Atlas, les deux dernières sorties ont été nettement plus abouties.

Toujours à Genève, et grâce à des buts d’El Kaabi et Belhanda, le Maroc a d’abord battu la Slovaquie 2-1 (le 4 juin), cinq jours avant un ultime succès en Estonie (3-1, Belhanda, Ziyech sur penalty, En-Nesry). Les Marocains ont cependant été privés de leur défenseur latéral droit Nabil Dirar (Fenerbahce Istanbul), touché à un mollet et dont la présence face à l’Iran le 15 juin semble très compromise. Quant à El Kaabi, meilleur buteur du CHAN, il a marqué des points auprès d’Hervé Renard.

Prometteuse Tunisie

La Fédération Tunisienne de Football (FTF) avait choisi des adversaires plutôt huppés pour aborder la dernière ligne droite de la préparation, après les deux succès de mars contre l’Iran (1-0, Mohammadi csc) et le Costa Rica (1-0, Khazri). Cela a commencé le 28 mai à Braga, où les Aigles de Carthage, menés (0-2) par le Portugal champion d’Europe en titre, est revenu à égalité grâce à Badri et F. Ben Youssef. Puis le 1er juin à Genève contre la Turquie (2-2, Badri et Sassi)), la Tunisie a laissé échapper une troisième victoire en 2018 en concédant un but dans les dernières secondes. Et le 9 juin à Krasnodar, elle a craqué à cinq minutes de la fin de son match contre l’Espagne (0-1), un des favoris de la Coupe du monde, après une prestation convaincante. Durant ces trois derniers matches, Nabil Maâloul a été privé de Wahbi Khazri, blessé, mais il a pu compter de nouveau sur Ali Maâloul et d’Amine Ben Amor, enfin rétablis.

Lire la suite sur : http://www.jeuneafrique.com/576821/societe/mondial-2018-matchs-amicaux-le-maroc-prospere-le-senegal-progresse-la-tunisie-promet/ 



Dans la même catégorie

Serbie: Un coiffeur dessine Messi et Ronaldo sur le crâne de ses clients

  Un coiffeur serbe propose à ses clients de leur dessiner aux ciseaux, à...

jeudi, juin 14, 2018, 12:32:42

Habib Bèye : « Il faut qu’on prenne conscience qu’on a l’opportunité ... »

  L’ancien défenseur des Lions, reconverti comme consultant à Canal+, estime...

jeudi, juin 7, 2018, 14:20:14

Jaraaf de Dakar : Le pari réussi de deux dirigeants ambitieux

  Après avoir couru plusieurs saisons derrière le titre de champion, ce qui...

vendredi, juin 1, 2018, 14:22:33

Basket – National 1 Féminin: Le Duc toujours invaincu, Iseg double Dbaloc, Saltigué et JA en zone rouge!

Pas de surprise dans la 21ème journée de Nf1 qui a été bouclée hier dimanche!...

mardi, mai 29, 2018, 14:16:27

Le padel au Sénégal : Une discipline qui se cherche un espace d’expression

  Une nouvelle discipline sportive fait son petit bonhomme de chemin sur la...

jeudi, mai 24, 2018, 12:01:01

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
Laissez un commentaire