Mary Teuw Niane pose la première pierre à Orkadiéré : Kanel tient son Espace numérique ouvert

Mary Teuw Niane pose la première pierre à Orkadiéré : Kanel tient son Espace numérique ouvert

user
Senjob
#2 | mai 16, 2018, 12:53:34 | Commentaires: 0
Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, a procédé vendredi dernier à Orkadiéré, fief du Directeur général de l’Artp, à la pose de la première pierre de l’Espace numérique ouvert du département de Kanel.

 

Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, a procédé vendredi dernier à Orkadiéré, fief du Directeur général de l’Artp, à la pose de la première pierre de l’Espace numérique ouvert du département de Kanel. Cet espace universitaire, premier du genre, a été financé par le Fdsut (Fonds de développement du service universel des télécoms), dont l’administrateur, Abdou Karim Sall, est un natif de la commune de Orkadiéré.
Le Directeur général de l’Artp a fait sien cet adage célèbre qui dit que «charité bien ordonnée commence par soi-même».

Ainsi, après l’Eno de Ouros­sogui, Abdou Karim Sall a choisi son village, sa commune Orka­diéré, pour abriter celui de Kanel.
L’Eno, dont l’objectif est d’améliorer les conditions d’apprentissage des étudiants de l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs), va contribuer à l’élargissement de la carte universitaire ainsi qu’à l’aménagement numérique du territoire.

C’est un maillon du réseau national d’espaces interconnectés et modernes reliés au siège de l’université virtuelle du Sénégal à Diamniadio, à la Cité du savoir. L’Eno de Orkadiéré comprendra un espace d’accueil, une salle de télémédecine, deux open-spaces de 100 postes de travail, un amphithéâtre de 200 places, un espace administratif, une salle de visioconférence pour petits groupes et une cafeteria. D’un coût global de 800 000 000 F Cfa, l’Eno est construit sur une superficie de 1400 mètres carrés.

Avec la création des Espaces numériques ouverts, les jeunes ne seront plus obligés de se déplacer pour aller étudier ailleurs.
Abdou Karim Sall a rappelé le contexte dans lequel ils ont signé un partenariat avec le ministère de l’Enseignement. Il s’agit, selon lui, d’accompagner le supérieur pour faire en sorte que le numérique soit une réalité et soit un support pour développer l’enseignement.

 

Lire la suite sur : http://www.sudonline.sn/pose-de-la-premiere-pierre-d-un-espace-numerique-ouvert-a-orkadiere_a_39456.html



Dans la même catégorie

Afrique : les chiffres pour comprendre le chômage des jeunes

  Un rapport publié par quatre banques internationales de développement met...

mardi, mai 22, 2018, 13:38:11

Diass : 65 jeunes formés en entreprenariat

  Quelques 65 jeunes issus de la commune de Diass (Mbour, ouest) ont reçu,...

mardi, mai 22, 2018, 12:22:49

Emploi : et si le salut venait de l'agriculture  ?

  Au Sénégal, le volontarisme de l'Etat, conjugué aux politiques publiques et...

vendredi, mai 18, 2018, 13:03:30

Salon du polytechnicien : Les étudiants de l’Esp rivalisent d’ingéniosité

  Des porteurs de projets de l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar ont...

jeudi, mai 17, 2018, 13:11:31

Banques : Les nouvelles technologies dopent les rendements

  La Révolution digitale n’a pas épargné le secteur financier, bouleversant...

jeudi, mai 17, 2018, 12:58:33

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
Laissez un commentaire