Innovation : Alkassoum Ann crée une machine d’iodation de sel

Innovation : Alkassoum Ann crée une machine d’iodation de sel

user
Senjob
#2 | mai 7, 2018, 12:37:16 | Commentaires: 0
Alkassoum Abdoulaye Anne, un électromécanicien sénégalais, et son équipe d'étudiants ont conçu et fabriqué un bijou d’iodation du sel.

 

Alkassoum Abdoulaye Anne, un électromécanicien sénégalais, et son équipe d'étudiants ont conçu et fabriqué un bijou d’iodation du sel. L’unité, fabriquée à partir d’aciers inoxydables, est posée sur un charriot comportant une armoire de régulation, une station de dosage d'iode, une génération électrique, une trémie de chargement, un convoyeur… Le système semi-automatique a une capacité de production de 15 tonnes de sel iodé par heure.

Une nouvelle surprise. Elle a été faite par l’un des ingénieurs de l’Ecole supérieure polytechnique (Esp) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Dans le jardin en face de la direction de l’établissement, une machine oscillant entre moulin à mil et voiturette. Elle renvoie à une œuvre d’art. Les flèches incurvées, de couleurs vert, jaune et rouge, sont mises en valeur. C’est l’insigne du Sénégal émergent. Le symbole colle bien sur cette grande innovation.

Une trémie trapézoïdale est fixée sur un convoyeur ressemblant à un parallélépipède. Sur le flanc de la trémie, poussent deux fines racoles blanchâtres. L’une surplombe la trémie de chargement, l’autre communique avec le cœur du panachage. « La première buse d’injection B1 envoie une dose d’iode sur la trémie remplie de sel. Après, le produit passe vers la partie basse de la vis d’Archimède avant de regagner le cœur : le mélangeur. La partie secrète de la machine se trouve à cet endroit », insiste l’inventeur Alkassoum Abdoulaye Anne.

Une deuxième injection est réalisée par la buse d’injection B2 dans la partie basse du convoyeur. C’est ici que se déroule le mélange homogène et adéquat « asservi » par sa station de dosage intelligente. L’iodation est effectuée pendant que le système de convoyage se met en mouvement pour acheminer le sel iodé vers les deux postes de conditionnement. « Notre idée, c’est d’ioder le sel sans interrompre le convoyage, sinon nous aurons des ruptures de production », argumente l’ingénieur-chercheur au Département Génie mécanique de l’Esp.

15 tonnes de sel iodé à l’heure
La simultanéité du mélange et du convoyage est un des leviers ayant permis d’obtenir une capacité de production. « La machine est petite de taille. Mais, c’est une usine mobile d’une capacité de production de sel iodé de 15 tonnes à l’heure conformément aux normes de l’Oms », décrit le polytechnicien.

La machine mise au point ne souffre d’aucune négligence dans sa finition. L’étude, sa conception et la fabrication ont pris 6 années de travail dans les laboratoires de l’Esp de l’Ucad. La fabrication a respecté toutes les normes de conceptions mécaniques, de sécurité et de codex alimentaire. « La carrosserie, entièrement fabriquée en acier inoxydable, a été traitée de surface par « passivage » pour non seulement décontaminer l’acier inox mais aussi réduire la réflexion lumineuse pouvant provoquer des maladies oculaires pour les usagers », indique le concepteur.

 

Lire la suite sur : http://www.lesoleil.sn/actualites/item/78079-innovation-alkassoum-ann-cree-une-machine-d-iodation-de-sel.html 



Dans la même catégorie

ALIOUNE DOUCOURE (ENTREPRENEUR) : Artiste, les mains dans la poubelle

  Alioune Doucouré est de ceux-là qui savent prendre leur destin en main....

mercredi, mai 9, 2018, 13:15:55

Production d’énergie : Deux Sénégalais sur le point de créer un champ magnétique avec des matériaux recyclés

Deux étudiants du Centre de formation professionnelle et technique...

mercredi, avril 25, 2018, 12:16:24

Première en Afrique subsaharienne pour le concours « Ma Pub Ici » de BNP Paribas

Pour la première fois, le groupe BNP Paribas va lancer son concours « Ma Pub...

mardi, avril 17, 2018, 13:21:18

FATICK : 720 millions de francs pour le financement des jeunes et femmes entrepreneurs (ministre délégué)

La région de Fatick va bénéficier d’une enveloppe de 720 millions de francs...

mardi, avril 17, 2018, 12:55:59

Accès aux financements : Des femmes leaders plaident la levée des «barrières»

Les femmes africaines leaders venues de 15 pays ont pris part, hier à Toubab...

lundi, avril 16, 2018, 13:20:28

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
Laissez un commentaire