Sénégal : l’ARTP libéralise l’accès aux codes USSD

Sénégal : l’ARTP libéralise l’accès aux codes USSD

user
Senjob
#2 | avril 17, 2018, 19:50:10 | Commentaires: 0
Les codes USSD jusqu’ici détenus et exploités par les opérateurs de téléphonie sont désormais ouverts à tous les acteurs, en particuliers les fournisseurs de service à valeur ajoutée.

Les codes USSD jusqu’ici détenus et exploités par les opérateurs de téléphonie sont désormais ouverts à tous les acteurs, en particuliers les fournisseurs de service à valeur ajoutée. L’Autorité de réguation des télécommunications et des postes (ARTP) du Sénégal qui a procédé à la cérémonie de lancement mardi à Dakar entend, par cette décision, « renforcer la concurrence dans le secteur des télécommunications , en particulier, sur le segment de la téléphonie mobile », comme l’a déclaré le directeur général. Abdou Karim Sall annonce qu’une nouvelle procédure d’attribution de ces codes décrits comme des ressources en numérotation qui permettent d’accéder à des services de télécommunications va être mise en oeuvre afin de renforcer la concurrence et l’innovation dans un contexte où l’accès du code USSD « au profit des acteurs non OTM » est débattu à l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

L’interopérabilité au cœur de la nouvelle réglementation

L’une des grosses nouvelles liées à ce que que Monsieur Sall a appelé le « début d’une nouvelle ère pour de nombreux acteurs », c’est surtout l’interopérabilité imposée désormais à tous les opérateurs classiques que sont Sonatel, Tigo et Expresso. « Si vous voulez utiliser les services de recharge Rapido (Ndlr, pour les usagers de l’autoroute à péage), par exemple, vous êtes obligés d’être un client de Sonatel. Si vous ne disposez pas d’un abonnement Sonatel, vous ne pouvez pas le faire parce que ce service est implémenté à travers le #144# de Sonatel. Désormais, si un fournisseur veut donner ce service, il s’adresse à l’ARTP qui lui donne un code désormais sous la forme #2 x x x# », précise le régulateur en Chef qui ajoute que tous les « autres opérateurs » sont obligés d’implémenter le même code une fois qu’un contrat a été signé avec un opérateur pour permettre à tous les usagers des trois opérateurs d’utiliser le service Rapido.

 

Lire la suite sur : http://www.osiris.sn/Senegal-l-ARTP-liberalise-l-acces.html http://www.osiris.sn/Senegal-l-ARTP-liberalise-l-acces.html



Dans la même catégorie

Inauguration de la sphère ministérielle de Diamniadio : La charge locative de l’Etat allégée de ...

  La construction de la sphère ministérielle de Diamniadio est historique à...

jeudi, mai 3, 2018, 11:45:18

58ème anniversaire de notre indépendance : Rassurant

A la fin  du défilé de la 58 ème édition de la fête de l’indépendance du...

jeudi, avril 5, 2018, 11:48:07

Décès de Winnie Mandela : Disparition d’une égérie de la lutte anti-apartheid

Winnie Mandela, l’ex-épouse du premier président sud-africain noir Nelson...

mardi, avril 3, 2018, 19:02:11

Ouverture prochaine d’une usine de production de tomates à Saint-Louis.

La société japonaise "Kagomé", deuxième productrice mondiale de tomates va...

jeudi, mars 29, 2018, 18:57:12

Santé : Le Sames décrète 72 heures de grève

Le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) a entamé, à partir de...

lundi, mars 26, 2018, 18:59:37

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
Laissez un commentaire