Accès aux financements : Des femmes leaders plaident la levée des «barrières»

Accès aux financements : Des femmes leaders plaident la levée des «barrières»

user
Senjob
#2 | avril 16, 2018, 13:20:28 | Commentaires: 0
Les femmes africaines leaders venues de 15 pays ont pris part, hier à Toubab Dialaw, au sommet de l’organisation Women in africa sur l’entrepreneuriat féminin.

Les femmes africaines leaders venues de 15 pays ont pris part, hier à Toubab Dialaw, au sommet de l’organisation Women in africa sur l’entrepreneuriat féminin. Elles ont pu partager entre elles les succès des unes et les échecs des autres. La question qui revient tout le temps est la problématique de l’accès des femmes aux financements.

L’accès aux financements demeure une problématique pour les femmes entrepreneures africaines. Le sommet de Dakar, tenu hier à Toubab Dialaw à l’initiative de Women in africa, a été une tribune d’échanges entre les leaders féminins. Venues de 15 pays, ces femmes ont pu bénéficier de conseils tels que les opportunités liées à l’entrepreneuriat digital. Ce qu’on appelle encore le e-commerce qui permet d’écouler les produits à travers le net. Et pour une meilleure connaissance des produits, de leur gestion, du management et de l’environnement, les panélistes dont Fatou Sow Sarr ont exhorté leurs sœurs à miser sur l’éducation, la formation. Mais aussi, une orientation des politiques publiques a été suggérée. Un plaidoyer sur la transformation des produits et l’agrobusiness a été également porté à l’intention des participantes.
Par ailleurs, des intervenants ont évoqué les obstacles qui freinent le développement de l’entrepreneuriat féminin. La présidente de l’Union des femmes chefs d’entreprise du Sénégal déclare : «Nous estimons que l’entrepreneuriat féminin est très mal compris surtout au niveau institutionnel. Parce que jusqu’à présent, le simple fait d’ailleurs de nous loger dans le ministère de la Famille montre l’incompréhension de ce secteur d’activité. Nous ne faisons pas de la lutte contre la pauvreté. Nous sommes des créatrices de richesse.» Mme Nicole Gackou a également soulevé d’autres contraintes. «Nous n’avons pas de banque de développement. Nous n’avons pas de fonds publics d’investissement», déplore-t-elle. 

Lire la suite sur : https://www.lequotidien.sn/acces-aux-financements-des-femmes-leaders-plaident-la-levee-des-barrieres/ 



Dans la même catégorie

Deux entités publiques s’unissent pour former les jeunes à l’entrepreneuriat

  L’Université virtuelle du Sénégal (UVS) et le Programme sénégalais pour...

jeudi, juillet 12, 2018, 15:23:24

Sénégal : la Sonatel lance un projet d’électrification des ménages ruraux au solaire

Au Sénégal, la Société nationale des télécommunications (Sonatel) a lancé le...

jeudi, juin 14, 2018, 12:12:15

Baisse de la consommation d’électricité : Des étudiants de l’Esp lancent le projet «Yaxanal switch»

  Des étudiants de l’ecole supérieure polytechnique de dakar ont lancé le...

mercredi, juin 6, 2018, 12:13:40

Recyclage électronique et protection de l’environnement : L’Adie lance le projet « e-déchets »

  Pour procéder au recyclage écologique des déchets électroniques, tout en...

mardi, mai 29, 2018, 13:32:36

ALIOUNE DOUCOURE (ENTREPRENEUR) : Artiste, les mains dans la poubelle

  Alioune Doucouré est de ceux-là qui savent prendre leur destin en main....

mercredi, mai 9, 2018, 13:15:55

Innovation : Alkassoum Ann crée une machine d’iodation de sel

  Alkassoum Abdoulaye Anne, un électromécanicien sénégalais, et son équipe...

lundi, mai 7, 2018, 12:37:16

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
Laissez un commentaire