Réseaux sociaux : «Masseka Game», le studio qui crée des jeux vidéo 100% africains

Réseaux sociaux : «Masseka Game», le studio qui crée des jeux vidéo 100% africains

user
Senjob
#2 | avril 12, 2018, 18:41:13 | Commentaires: 0
Un jeune informaticien à Toulouse vient de lancer son studio de production de jeux vidéo uniquement consacrés aux univers africains. L’objectif du « Masseka Game Studio » est de faire découvrir les mythes et les personnages légendaires qui ont forgé l’Histoire plurimillénaires du continent.

Un jeune informaticien à Toulouse vient de lancer son studio de production de jeux vidéo uniquement consacrés aux univers africains. L’objectif du « Masseka Game Studio » est de faire découvrir les mythes et les personnages légendaires qui ont forgé l’Histoire plurimillénaires du continent.

A l’origine du projet, le jeune diplômé en informatique Teddy Kossoko qui a quitté la République Centrafricaine en proie à la guerre civile en 2012, pour poursuivre ses études à Toulouse en France. Il constate alors que « l’Afrique n’est jamais représentée dans les jeux vidéo ».

Sa première création qui se nomme  « Kissoro Tribal Game » est une adaptation pour mobile du Kissoro, l’un des plus vieux jeux au monde, qui se pratique quotidiennement dans tous les pays africains. « C’est un jeu de stratégie, ça vient de chez moi, explique Teddy Kossoko. Au Sénégal, c’est le Mankala, en Côte d’Ivoire, l’Awalé, etc. Le but, c’est vraiment créer un univers autour de ce plateau et transmettre un message. Il y a par exemple une histoire qui met en avant deux royaumes qui vont s’affronter pour contrôler un fleuve qui est super riche et à un moment, il y a un jeune orphelin qui va arriver et va voir son roi pour lui dire : ‘’nous n’avons rien en commun avec l’autre royaume, à part ce jeu de plateau. Pourquoi on l’utiliserait pas pour faire face au conflit ?’’ Je voulais faire écho à tous les conflits que la Centrafrique a eus. Derrière mes projets, il y a une dimension historique et, si on pousse un peu loin, des dimensions politiques. »

Aujourd’hui, le studio de création Masseka (qui veut dire jeune en sango) travaille sur d’autres productions comme Les aventures de l’inspecteur Guimonwara, un policier centrafricain qui, avec l’aide d’un marabout, mène ses enquêtes en voyageant dans le temps et à travers le continent. En préparation, La Légende de Mulu, l’histoire d’une petite fille qui sauve son village des griffes d’une confrérie de sorciers.

 

Lire la suite sur : http://www.rfi.fr/afrique/20180411-masseka-studio-cree-jeux-video-100-africains-teddy-kossoko 



Dans la même catégorie

Les drones dans la lutte contre les moustiques

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et ses partenaires...

lundi, avril 23, 2018, 13:41:36

Télécoms : Xavier Niel, Yerim Sow et Hassanein Hiridjee rachètent Tigo Sénégal

Le chef de l’État sénégalais a signé, le 16 avril dernier, le décret...

lundi, avril 23, 2018, 12:51:36

Comment réaliser notre valeur entrepreneuriale en Afrique francophone

Tribune. En 2015, seulement 12 % environ des exportations de la Communauté...

lundi, avril 23, 2018, 12:37:30

Université Alioune Dop de Bambey : Inauguration d’un espace de création, .....et des activités entrepreneuriales

Une salle équipée d’une valeur de 11 millions de FCfa a été inaugurée à...

lundi, avril 23, 2018, 11:46:33

Autonomisation des femmes entrepreneuses : Le programme Pewers étend ses activités à Fatick

La salle de conférence de la gouvernance de Fatick a abrité, hier, une...

vendredi, avril 20, 2018, 15:34:44

Bientôt une application sur les ravageurs de maraîchers

Les ravageurs des cultures maraîchères sont une sérieuse menace pour les...

vendredi, avril 20, 2018, 14:17:10

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
Laissez un commentaire