Consécration du secteur privé sénégalais Mbagnick Diop reçoit le «Prix Mandela du Meilleur Entrepreneur»

Consécration du secteur privé sénégalais Mbagnick Diop reçoit le «Prix Mandela du Meilleur Entrepreneur»

user
Senjob
#2 | avril 9, 2018, 14:41:25 | Commentaires: 0
Le combattant suprême de l’entreprise, Mbagnick Diop, a reçu hier, à Paris, «le Prix Mandela du Meilleur Entrepreneur». C’était en présence d’autorités sénégalaises au cours d’une cérémonie qui a eu pour cadre les salons du prestigieux hôtel Marriott, sur les Champs-Elysées.

Le combattant suprême de l’entreprise, Mbagnick Diop, a reçu hier, à Paris, «le Prix Mandela du Meilleur Entrepreneur». C’était en présence d’autorités sénégalaises au cours d’une cérémonie qui a eu pour cadre les salons du prestigieux hôtel Marriott, sur les Champs-Elysées.

Le secteur privé sénégalais était à l’honneur, hier, à l’occasion de la remise du prix Mandela. En effet, le président du Meds a été récompensé du «Prix Mandela du Meilleur Entrepreneur» pour ses actions en faveur du développement des entreprises et de la création d’emplois au Sénégal. Une première pour le privé national qui se retrouve sous les projecteurs lors de cette grande messe annuelle, au cours de laquelle des Chefs d’Etat, des Premiers ministres, ainsi que des universitaires de renom et d’éminents membres de la Société civile africaine, ont été sacrés. Le Prix Nelson Mandela revêtant un symbole, un lot de valeurs africaines et universelles, que le président du Meds partage avec le Président de la République, son équipe gouvernementale et le peuple sénégalais dans son ensemble. « Je le dédie tout simplement au Sénégal. C’est le prix d’un effort collectif », a-t-il déclaré, la voix étreinte d’émotion. C’est toujours valorisant d’être reconnu à ce niveau-là», a confié le lauréat. Qui dédie également ce « Prix » à ses défunts parents, à ses proches collaborateurs et collaboratrices, amis et collègues qui ont fait le déplacement de Paris pour le soutenir.

Cette distinction, Mbagnick Diop la dédie également à El Hadji Bara Mbacké Falilou, à Serigne Moustapha et tous ces marabouts qui sont au Sénégal. Il a tenu aussi à rendre un vibrant hommage à son épouse, «qui a toujours été là, pour me soutenir dans les moments les plus difficiles et les plus agréables.» « Ce Prix qui m’est décerné est l’aboutissement d’un parcours car, toute ma vie, je me suis battu pour moi-même et surtout pour les autres », a fait remarquer Mbagnick Diop, très ému. Cette distinction, émanant de l’institut Nelson Mandela, n’est pas seulement une consécration pour le patron du Meds, mais aussi ‘’une source de motivation’’, ‘’d’encouragement’’ pour lui et surtout la jeunesse sénégalaise. Mais, selon M. Diop, cet épris d’entreprise, ’il est important d’être utile pour son pays, pour son continent, bref pour le monde entier.

Mbagnick Diop, un épris d’entreprise !

Mbagnick Diop, on dirait que l’homme a été élevé dans la religion de l’entreprise. Tellement l’homme est, en fait, quelqu’un doté d’un don atavique de grands exploits. Son principal atout est surtout sa capacité de travailler de manière harassante jusqu’à atteindre son but, envers et contre tous. Son esprit imaginatif, son sens des relations humaines, son instinct diplomatique et son amour du travail, font toujours sonner ses étriers et il ne s’épanouit que dans les projets d’entreprise. L’homme n’a pas peur des défis et des grands travaux. Sa témérité dans les prises de décision le fait toujours aller de l’avant avec une volonté naturelle de faire ce que personne n’a fait. L’innovation est son secret. Les habitudes et la routine ne sont d’ailleurs pas faites pour lui. Il a besoin que ça bouge et que ça avance, dut quiconque en être contrarié ! Le management le stimule et il n’hésite pas à s’impliquer personnellement dans un travail, même s’il le confie à un tiers. Cette innovation attise ses instincts de création et lui ouvre les portes d’une galaxie qui porte au sommet. Passant d’une phase à un relai, d’une hardiesse à une audace, il parvient à se construire un patrimoine socio-économique avec une spirale d’initiative qui fait vite oublier les souches de jeunesse restées collées à son nom comme une identité mise en asyndète. Avec la marche du temps, Mbagnick Diop s’est imposé comme une personnalité civile et un interlocuteur privilégie des décideurs.

Lire la suite sur: http://www.rewmi.com/consecration-du-secteur-prive-senegalais-mbagnick-diop-recoit-le-prix-mandela-du-meilleur-entrepreneur.html 



Dans la même catégorie

Deux entités publiques s’unissent pour former les jeunes à l’entrepreneuriat

  L’Université virtuelle du Sénégal (UVS) et le Programme sénégalais pour...

jeudi, juillet 12, 2018, 15:23:24

Sénégal : la Sonatel lance un projet d’électrification des ménages ruraux au solaire

Au Sénégal, la Société nationale des télécommunications (Sonatel) a lancé le...

jeudi, juin 14, 2018, 12:12:15

Baisse de la consommation d’électricité : Des étudiants de l’Esp lancent le projet «Yaxanal switch»

  Des étudiants de l’ecole supérieure polytechnique de dakar ont lancé le...

mercredi, juin 6, 2018, 12:13:40

Recyclage électronique et protection de l’environnement : L’Adie lance le projet « e-déchets »

  Pour procéder au recyclage écologique des déchets électroniques, tout en...

mardi, mai 29, 2018, 13:32:36

ALIOUNE DOUCOURE (ENTREPRENEUR) : Artiste, les mains dans la poubelle

  Alioune Doucouré est de ceux-là qui savent prendre leur destin en main....

mercredi, mai 9, 2018, 13:15:55

Innovation : Alkassoum Ann crée une machine d’iodation de sel

  Alkassoum Abdoulaye Anne, un électromécanicien sénégalais, et son équipe...

lundi, mai 7, 2018, 12:37:16

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
Laissez un commentaire