.
Senjob, recrutement et offre d'emploi, job, travail au Sénégal
Bienvenue
TV
Senjob TV
Link
SenjobLink
News
Senjob News
Les offres
951 Offres d'emploi en cours






 


VOUS CHERCHEZ UN EMPLOI ?
Login   Inscription
Candidatures spontanees

SenjobLink, le reseau des membres de Senjob Senjob TV Facebook



Service de Consultant pour la réalisation d’un rapport de synthèse sur 4 études bio comportementales menées en Afrique de l’ouest.



Service de Consultant pour la réalisation d’un rapport de synthèse sur 4 études bio comportementales menées en Afrique de l’ouest.
Référence
77082
Salaire / mois
Localisation Dakar / Sénégal
Expiration 08 Fevrier 2019
Offre visitée 1564 fois

Description de l'offre






I. Contexte :

Le projet régional « VIH et Handicap » vise à répondre à des problèmes communs tels que les obstacles structurels qui empêchent l’accès aux services VIH des personnes handicapées dans 6 pays d’Afrique de l’Ouest (le Sénégal, la Guinée Bissau, le Cap Vert, le Mali, le Burkina Faso et le Niger). Ce projet a été approuvé par le Fonds mondial pour une période de 3 ans (Janvier 2017 à Décembre 2019).

L’objectif principal du projet est de contribuer à la réduction des nouvelles infections dans le groupe passerelle des personnes handicapées, en soutenant la promotion des droits humains et en
s’attaquant aux obstacles juridiques, en améliorant leur accès aux services de prévention, soins et soutien relatifs au VIH, via un plaidoyer régional

Ce projet est constitué de 4 principaux résultats attendus :
  1. Améliorer la disponibilité des données relatives à la vulnérabilité des personnes handicapées
    à l’infection par le VIH dans chacun des pays ciblés

  2. Augmenter les capacités techniques et organisationnelles des organisations de la société civile
    à mener des actions de plaidoyer en faveur de l’inclusion des personnes handicapées dans la
    lutte contre le VIH/Sida au niveau national et régional

  3. Augmenter la participation des fédérations de personnes handicapées dans les processus de
    conception, de mise en œuvre et de suivi évaluation des politiques et programmes de lutte contre le VIH/sida au niveau national et régional pour une meilleure prise en compte des besoins des personnes handicapées.

  4. Favoriser des partenariats entre les acteurs du Handicap et ceux du VIH en Afrique de l’Ouest pour la promotion d’une dynamique associative forte et durable


L’approche régionale a été retenue afin de maximiser les effets de l’action et d’améliorer significativement l’inclusion des services SSR/VIH en Afrique de l’Ouest pour les personnes handicapées.

Humanité & Inclusion (HI) est le récipiendaire principal (PR) des fonds et la Fédération Ouest Africaine des Associations de Personnes Handicapées (FOAPH) est le sous récipiendaire (SR).

Afin de piloter le projet et d’y apporter une cohérence régionale, une unité de gestion régionale a été mise en place et se réunit chaque trimestre afin de faire un point sur l’état d’avancement des activités, d’identifier les opportunités et les défis et planifier la période suivante.

L’année 2019 est la 3ème et dernière année du projet et vise entre autre à capitaliser et diffuser les bonnes pratiques qui ont été identifiées au cours des années précédentes mais également à poursuivre le plaidoyer pour l’intégration des personnes handicapées dans les stratégies de lutte contre le VIH. La conférence internationale ICASA1 qui se déroulera début Décembre 2019 sera un espace privilégié pour présenter les résultats du projet et pour poursuivre ce plaidoyer auprès de décideurs de haut
niveau.


1. Réalisation de 4 études bio comportementales

Dans le cadre du résultat N°1 du projet visant à avoir des données scientifiques mettant en évidence la prévalence du VIH chez les personnes handicapées et leur niveau d’exposition au VIH, 4 études bio
comportementales ont été menées dans le cadre de la subvention Fonds mondial :

  • - Burkina Faso, étude réalisée par l’IRSS2 , rapport publié en Mai 2018

  • - Guinée Bissau, étude réalisée par le projet santé Babim 3 , rapport publié en Novembre 2018

  • - Cap Vert, étude menée par le CSS-SIDA (comité national multisectoriel de lutte contre le VIH),
    rapport publié en Décembre 2018

  • - Niger, étude réalisée par l’IRSS4, rapport publié en Janvier 2019


Les résultats de ces études ont montré que la prévalence du VIH chez les personnes handicapées est en moyenne deux à trois fois plus élevée que dans la population générale. L’objectif principal de ces
études était de soutenir la mise en œuvre des plans stratégiques nationaux de lutte contre le VIH en contribuant à une meilleure connaissance de la prévalence, des facteurs de vulnérabilité et des
comportements à risque chez les Personnes Handicapées face au VIH.

Des comités de pilotages incluant toutes les parties prenantes, sous le leadership des CNLS, ont été mise en place et la supervision technique de la mise en œuvre a été assurée par Humanité & Inclusion
dans le cadre du projet régional VIH-Handicap.


2. Méthodologie des études 4 études bio comportementales

La démarche méthodologique a été commune aux quatre pays. C’est la méthode probabiliste qui a été choisi afin de garantir la fiabilité et la représentativité des données.

Ainsi des zones géographiques représentatives de l’échelle nationale ont été choisies et les personnes handicapées incluses dans l’étude ont été identifiées dans des ménages sélectionnées de façon aléatoire. Pour l’identification des personnes handicapées, c’est l’outil du Washington Group qui a été utilisé par l’administration de 6 questions évaluant des incapacités.

Le volet quantitatif a consisté en l’administration d’un questionnaire comportemental combinée à une opération de dépistage volontaire du VIH. Quant au volet qualitatif, il a donné lieu à l’organisation de
focus group, d’entretiens individuels approfondis et de récits de vie.


3. Principaux résultats des 4 études bio comportementales

Les résultats obtenus dans les quatre pays ont montré que la prévalence du VIH chez les personnes handicapées comparée à la moyenne nationale est plus élevée avec un taux de prévalence de 4,6% contre 0,9% pour le Burkina Faso (EBC-2017), 7,2% contre 3,3% pour la Guinée Bissau (EBC-2018), de 1,3% chez les personnes handicapées contre 0,4% dans la population générale au Niger (données en cours de validation par l’IRSS) et de 2,3% contre 0,8% pour le Cap Vert (EBC-2018). Excepté le Cap Vert, le taux de prévalence est plus fort chez les femmes que chez les hommes : 5,4 contre 3,3% (Burkina Faso) ; 8,9% contre 5,4 (Guinée Bissau) et pour le Cap Vert, 3% chez les hommes contre 1,9%.

Les Personnes Handicapées et particulièrement les femmes subissent souvent des violences, plus du tiers des répondants ont reconnu avoir été victimes de violence : 31% pour la Guinée Bissau, 42% pour
le Burkina Faso et 31% pour le Cap vert.

De nombreux problèmes d’accessibilité physique, financière, socioculturelle ne sont pas encore perçus par les prestataires des structures de santé. D’où le pourcentage de fréquentation des structures de soins, de soutien et de prévention du VIH par les Personnes Handicapées reste encore faible soit par exemple 19,7% au Burkina Faso et 26% en Guinée Bissau.


Vous pouvez Téléchargez le dossier complet en cliquant sur le lien suivant : https://urlz.fr/8Cz1


Tous ces documents requis doivent être envoyés au plus tard le 8 Février à 10H (heure locale du Sénégal) uniquement en version électronique à l’adresse suivante : .....





Vous devez être connecté pour voir les coordonnées de l'employeur ou déposer votre CV.
Email Mot de Passe Envoyer
-------------------------    OU    -------------------------
logo de Face Bouc


Partagez cette offre







Senjob et vous
Accueil - Offres d'emploi - Votre CV - Carriéres & Formations - Employeurs / Recruteurs

© Senjob.com, All rights reserved - By Guindo & Co